Burn-Out

Connaissez-vous ce phénomène de vouloir quelque chose mais ne jamais y arriver ? Ceci à avoir avec ces fameux blocages inconscients. Avec l’hypnose conversationnelle stratégique on peut tout faire sauter, même les traumas enfouis !

Burn-out, bore-out ou brown-out ?

Le nombre de maladies professionnelles, en nette hausse, témoigne d’un véritable phénomène de société. Le burn-out, ou syndrome d’épuisement professionnel, est le plus connu de ces troubles liés au mal-être au travail. Mais il faut aussi parler du bore-out, lié à une sous-charge de travail, et du brown-out, la perte de sens dans le travail. 

Le Point commun à ces trois pathologies ? Elles n’handicapent pas que la vie professionnelle. Très souvent il y a déjà des douleurs physiques (insomnies, angoisses, troubles de la mémoire, dépression…) et autres pathologies qui paralysent également la vie personnelle du salarié. 

Le burn-out, comment s'en sortir ?

1
Congé de maladie

Quand le médecin diagnostique un burn-out chez un patient, il est primordial de mettre la personne en congé de maladie. Il faudra la faire consulter ou coacher pour récupérer émotionnellement et puis apprendre à remettre un équilibre entre la vie privée et la vie professionnelle.

2
Prendre du temps pour soi

La priorité pour le malade est de se reposer, de s'arrêter, de dormir tout son souffle et si nécessaire de retrouver le sommeil s'il est insomniaque.

3
Se faire accompagner

L'aide thérapeutique avec l'hypnose conversationnelle stratégique aidera à évacuer les émotions bloquées depuis trop longtemps. Donc à décompresser émotionnellement d'où récupération et détente physique, changement de comportement et récupération de la joie de vivre et la paix intérieure.

Comment se déroule le processus ?

Questionnement sur la vie professionnelle et vie privée, sur l’histoire de la personne et de son état psychique, émotionnel et physique. Explication de l’hypnose conversationnelle stratégique et de ce qu’est un nettoyage émotionnel.

Chaque séance démarre avec deux objectifs bien précis : ex. retrouver le sommeil, retrouver mon énergie, retrouver ma confiance en moi, devenir plus assertif, retrouver mon estime de moi, devenir plus positif, arrêter de penser tout le temps, pouvoir me reposer sans culpabiliser etc… deux objectifs au choix.

En fonction des objectifs et du nettoyage émotionnel par objectif réalisé durant la séance, on termine la séance avec des conseils pratiques pour mettre en pratique pendant le congé de convalescence et à tester jusqu’à la séance suivante. C’est également valable quand il n’y a pas de congé.

A chaque séance on fait un point sur la séance passée, sur les jours qui ont suivis la dernière séance et sur le dernier objectif. Il se peut qu’en une séance l’objectif soit atteint, alors on passe à l’objectif suivant mais parfois il faut plusieurs séances pour un objectif. Ceci est variable d’une personne à l’autre et d’une séance à l’autre. On fait également un point sur les choses concrètes mises en place pour prendre soin de soi à la maison, cela permet de vérifier que le patient est bien acteur de sa guérison.

Dans le nettoyage émotionnel par du questionnement rationnel,  j’utilise la méthode de la Gestalt thérapie et de la PNL et l’imaginaire. A partir du moment où la personne peut transformer son imaginaire figé par un autre qui lui convient mieux, la programmation du cerveau change et donc le comportement  dans la vie de tous les jours change également. C’est là que les patients témoignent qu’ils se sentent mieux et qu’ils arrivent à faire des choses qui leur étaient impossible avant la séance.

Il faut savoir que nous nous comportons tous en fonction de nos croyances personnelles qui génèrent des émotions et puis notre comportement. Si nous voulons changer de comportement il faut donc reprogrammer le cerveau. D’où le changement d’émotions qui va suivre et puis le comportement. Grâce à  l’hypnose conversationnelle stratégique c’est un changement qui se fait très rapidement. Il est aussi démontré que l’hypnose nettoie les traumatismes et donc les blocages inconscients, phobies, etc…

Pratiquement, toutes les séances se déroulent de la même façon. Une séance dure une heure. Durant ce temps, il y a 10 à 15 minutes de conversation normale et puis le patient ferme les yeux et ce jusqu’à la fin de la séance. Je l’aide à être dans un mode de relaxation en 3 minutes et puis il me donne ses deux objectifs. Les échanges verbaux se déroulent donc comme dans une conversation normale sauf que le patient garde les yeux fermés. Ceci aide à avoir plus facilement accès au ressenti des émotions et à l’inconscient. C’est là que le travail thérapeutique devient magique et efficace.

Le travail du thérapeute est de poser les bonnes questions dans le but d’aider le patient à atteindre son objectif. Les questions sont donc rationnelles et les réponses du patient également. Là où ça devient intéressant, c’est quand la patient ne sait pas répondre, alors on va demander à l’inconscient, on attend une ou deux secondes. Si le corps du patient réagit nous avons un oui à la question. Si le corps ne réagit pas c’est un non et c’est comme cela qu’on avance. Si c’est un oui, le blocage va sauter tout seul et il y aura relâchement des émotions inconscientes bloquées.

Il faut le voir pour le croire, je vous assure, c’est vraiment magique ! C’est comme cela que le patient va atteindre son objectif !

Quand le patient se sent mieux et retrouve donc son énergie, sa santé, sa joie de vivre, son assurance et son envie de retrouver une vie professionnelle, on travaille sur la manière d’aborder celle-ci dans le nouvel équilibre grâce à des conseils pratiques et testés sur le terrain. Le coaching portera sur la vie pratico-pratique. C’est-à-dire aider la personne à remettre de l’ordre dans sa vie, sa maison, les enfants, la vie de couple mais aussi réintroduire le plaisir et l’activité physique ainsi que la question de « comment réaborder le travail? ».

Quand la personne reprend le travail, il y a souvent encore quelques séances d’accompagnement pour voir comment la vie se déroule en étant à nouveau au travail et l’aider à ne pas retomber dans ses vieux travers.